I. Les greffes d'organes


Introduction

 

Une greffe (ou transplantation) est une opération médicale qui consiste à remplacer un organe malade (ou une partie d’organe) par un organe sain offert par un donneur.

Le remplacement de l’organe déficient est envisagé par un médecin qui suit le patient lorsque plus aucun traitements ne fonctionne.

Les malades concernés sont très divers, mais ils ont comme point commun d’avoir un état physique qui se dégrade, malgré les traitements médicaux. D'ou une greffe qui devient, avec le temps, indispensable.

On sait aujourd’hui greffer avec succès six organes différents. Le rein est le plus couramment greffé. Suivent la greffe du foie, du coeur, de(s) poumon(s), du pancréas et des parties de l’intestin.

 

En 2007, ce sont au total 4 666 organes qui ont été greffés:

 

 

 


Un organe est une partie du corps qui remplit une ou plusieurs fonctions bien déterminées : le rein filtre le sang pour l’épurer de certains déchets, régule la quantité d’eau du corps et fabrique des hormones. Le cœur orchestre la circulation du sang. Le foie est indispensable à la digestion et pour l’élimination des toxines. Le poumon assure l’oxygénation du corps et en élimine le gaz carbonique. Touts ces organes sont donc indispensables pour une vie "normale".

Lorsqu’une greffe de cœur, de foie ou de poumons est décidée par les medecins, c’est qu’elle est devenue vitale pour le patient : l’organe est en très mauvais état et le patient est en danger de mort à court ou moyen terme.

Dans le cas des patients atteints d’insuffisance rénale terminale, la greffe est la seule alternative à la dialyse.


Parmi les malades qui peuvent être amenés à recevoir un jour une greffe d’organes, on rencontre des personnes atteintes de malformation cardiaque, de cirrhose, de mucoviscidose, d’insuffisance rénale terminale, de certains cancers… Ces maladies sont expliquées dans la sous partie "les causes" des différentes greffes.

 Les patients sont de tous âges, du bébé à des personnes de plus de 70 ans.

 

La décision de greffer est prise au cas par cas par un médecin. Tout dépend de:

  • l’évolution de la maladie,

  • de l’efficacité des traitements prescrits,

  • et de l’état de santé général du malade.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site