Définition et principe


Introduction

Quand on parle de greffes, on pense à greffe vitale mais après de nombreuses avancées scientifiques des greffes de reconstruction et esthétiques émergent dans les salles d’opérations.

On constate que les opérations les plus courantes sont en effet les greffes de foie, de reins, et plus rarement des greffes cardiaques et pulmonaires…

Cependant de nos jours les greffes d’organes sont rares par le manque de donneurs malgré toutes les campagnes publicitaires qui appellent aux dons. Des greffes dites " esthétiques " font leur apparition. On constate que les greffes capillaires par exemple sont choses beaucoup plus courantes qu’avant par souci d’esthétisme.



 

Definitions

La peau est l'organe le plus important du corps humain

La peau est un organe à part entière qui joue un rôle essentiel, non seulement dans la protection du corps contre les agressions extérieures, mais aussi sur le plan esthétique et émotionnel. Elle est constituée de 3 couches :

L'Epiderme est la couche la plus superficielle, celle qui est en contact avec l'extérieur. L'épiderme est la surface de la peau. Elle est composée de cellules mortes qui sont éliminées continuellement.

- Le Derme qui est riche en fibres collagènes et élastiques, qui assurent à la peau sa résistance et son élasticité. Le derme se situe juste en dessous de l'épiderme. C'est là où les cellules se multiplient pour remplacer celles qui sont éliminées. Contrairement à l'épiderme, il contient de nombreux vaisseaux sanguins qui assurent la nutrition de celui ci.

L’Hypoderme qui est la couche la plus profonde de la peau. Sous le derme se trouve l'hypoderme qui est une couche adipeuse sous-cutanée. Cette couche de peau est riche en graisse et en vaisseaux sanguins, son rôle est d'amortir les pressions auxquelles la peau est soumise et de protéger l'organisme des variations de température. L'hypoderme se trouve essentiellement dans les parties du corps devant supporter un impact important, comme les fesses ou les talons. Il est quasi-inexistant dans les autres zones.

                                             

 

Si nous avons parlé de la peau et de ses fonctions c’est pour ainsi parler des greffes de peaux ou greffe cutanées après par exemple des accidents domestiques ou des brûlures importantes.

Les tissus utilisés proviennent du patient lui-même. La greffe de peau permet de réparer les lésions causées par les brûlures, qui défigurent.




Principe

Il existe plusieurs types de greffes, tout d’abord il peut y avoir une homogreffe c’est à dire on greffe la peau d’un patient donneur qui a été soumis à de nombreux critères de sélections. Elle sert à protéger la plaie après l'excision des tissus brûlés et favorise la guérison. Au bout de quelques jours ou semaines, la greffe est rejetée par le corps ou enlevée pour être remplacée par un autre type de greffe : l'autogreffe. après avoir retiré la peau on fait appel à l’autogreffe qui consiste à prendre la peau non visible du corps du patient et de recouvrir ainsi la plaie.

La brûlure attaque initialement l'épiderme, composé de plusieurs niveaux de cellules. Le plus profond est la membrane basale, qui régénère la totalité de la peau. Si celle-ci n'est pas détruite par la brûlure, on parle de premier degré. La peau est rouge, sensible et la cicatrisation sera rapide.

Si cette membrane est atteinte partiellement, la brûlure est du deuxième degré, plus ou moins profonde en fonction de l'atteinte de la membrane basale. La reconstruction de la peau devient de plus en plus difficile.

Et si la membrane est totalement détruite, le derme situé en dessous souffre également. La cicatrisation spontanée à partir de l'épiderme est alors impossible. C'est une brûlure du troisième degré.

De plus certaines fins de cancers nécessitent d’une intervention chirurgicale. Les cancers de peau ont beaucoup augmenté en raison de la mode du bronzage. Les tumeurs placées autour des orifices ( paupières, lèvres, narines ) peuvent avoir des séquelles importantes. Les techniques utilisées consistent en des greffes de peau ou des lambeaux locaux. Les lambeaux locaux sont des fragments de peaux situés à côtés des pertes de substances. Le greffe de peau peut être prélevée derrière l’oreille par exemple. Elle est placée ensuite sur la perte de substance à l’aide de points de sutures. En général cinq jours suffisent pour que la greffe prenne. Leurs dessins respectent les lignes esthétiques du visage.

Réellement spectaculaire, la transplantation d’une ou deux mains est au contraire des autres greffes d’organes une greffe multi-tissulaire. Mettant en jeu plusieurs tissus : os, moelle, peau, nerfs, tendons, muscles… cependant cette technique reste controverséeet laissent des cicatrices importantes, exposant ainsi la personne brûlée au regard des autres et à leur jugement. Après une brûlure grave, le chirurgien enlève d'abord la peau abîmée : c'est l'excision. La greffe elle-même se fait dans la semaine qui suit l'accident. Elle sert alors de couverture à la plaie et peut être provisoire ou définitive.


 


 

Les greffes de cheveux

La greffe capillaire devient plus courante de nos jours. On constate que deux tiers de la population masculine aura une chute importante de cheveux et plus d’un tiers seront chauves. En conséquence 2 à 3 millions de francais se disent prêt a passer sur la table d’opération afin de subir une greffe de cheveux. Et plus étonnant 1 greffe sur 5 se fait sur une femme.

En effet la greffe capillaire ou microgreffe est aujourd’hui très contrôlée. Elle est effectuée par un chirurgien spécialisé. La microgreffe consiste à prélever des cheveux dans la zone donneuse située sur le pourtour du crâne (la couronne) et à les réimplanter dans des zones dégarnies. La repousse débutera de façon normale quelques mois après l'intervention et les cheveux pourront être coupés et coiffés normalement. Cette intervention se fait en ambulatoire pour une durée variable selon le greffon, il faut compter à peu près 4 heures pour 700 greffons par exemple. Il y a peu de risque de rejet car aucun corps étranger n'est utilisé dans le procédé de réimplantation donc le système immunitaire reconnaît ses propres cheveux.


                                                                         

                    Bandelette pour greffe capillaire                  Tranche pour greffe capillaire




La greffe osseuse

Autre type de greffe, la greffe osseuse peut être pratiqué en chirurgie dentaire quand un patient doit bénéficier d’implants dentaires nécessitant la présence d’os en qualité et quantité suffisante. Quand de l’os manque, la greffe osseuse peut être envisagée pour ainsi fournir un espace suffisant pour des bonnes conditions pour l’implants.

Ces greffes sont utilisées en chirurgie reconstructrice et réparatrice maxillo-faciale.

Différents types d’os peuvent être prélevés pour une greffe osseuse : une partie du tibia, des côtes, du péroné, du bassin.

Le péroné est un os dont le rôle est accessoire lors de la marche, enlever un morceau ne présente pas de risque pour le patient car le morceau prélevé repousse.


               

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site